Comment rattacher ma mutuelle ?


Ce n’est pas évident de jouir seul de votre mutuelle lorsque vous avez des proches à charge. Les problèmes de santé ne manquent pas et ils peuvent survenir à n’importe quel moment. Le mieux est de les faire bénéficier de votre mutuelle. Pour cela, vous devez savoir ce que vous devez faire pour rattacher votre mutuelle et en faire profiter vos proches.

Formuler une demande de rattachement

Dès le moment où vous avez effectué une souscription pour votre mutuelle santé, vous avez le droit de profiter de ses garanties. Cependant, vous n’êtes pas autorisé d’en faire bénéficier vos proches dans le besoin sans procéder à des démarches au préalable.

Pour qu’un de vos proches puisse en effet profiter de votre mutuelle, la première des choses à faire est de prendre contact avec votre assureur. Ainsi, vous pouvez demander officiellement un rattachement de votre mutuelle santé. Pour le faire, vous devez rédiger, dans les normes, une lettre de demande et l’envoyer par courrier avec accusé de réception. Ceci rend votre démarche professionnelle.

Les procédures dues à la demande

Une demande de rattachement de votre mutuelle doit comporter les indications suivantes :

  • votre nom et prénom ;
  • votre adresse ;
  • votre numéro de contrat ;
  • l’objet du contrat ;
  • le statut du bénéficiaire.

Selon votre besoin, il existe plusieurs modèles de lettres dont vous pouvez faire usage. Vous devez aussi ajouter des pièces justificatives, comme la carte d’assuré social du proche en question ainsi qu’un document prouvant votre familiarité. Vous avez également la possibilité de demander les répercussions que peut avoir cette démarche sur votre prime d’assurance. Sinon, assurez-vous que rien ne change dans les modalités définies à la base. La demande de rattachement ne nécessite aucun coût. Le bénéficiaire de la mutuelle ne paie pas de véritable cotisation. Cependant, le prix s’en trouve augmenté.

Lire aussi  Comment jouer aux machines à sous?

 

Quelles sont les personnes éligibles ?

Seule une catégorie de personnes peut être affiliée à votre mutuelle santé. Il s’agit en effet d’une norme générale, et ceci, peu importe le type de votre contrat mutuel. Il peut être, en effet, privé ou collectif (provenant d’une entreprise).

Un conjoint peut en bénéficier

La personne avec qui vous partagez votre vie a tout à fait le droit de profiter de votre mutuelle santé. Peu importe que vous soyez simplement en couple, en concubinage ou légalement marié. Il peut arriver que votre conjoint soit salarié et dispose déjà d’une mutuelle. Lorsque vous souhaitez voir votre petite famille utiliser votre seule mutuelle, l’idéal est d’introduire une demande de dispense mutuelle. À cet effet, vous devez mettre à disposition, l’attestation de mutuelle obligatoire.

Les descendants et ascendants peuvent en profiter

Il est évident que votre progéniture a également le droit de bénéficier de votre mutuelle santé. Cependant, l’enfant que vous désirez déclarer à l’assurance doit forcément dépendre financièrement de vous et doit se trouver dans une tranche d’âge donnée. Ce dernier point varie en fonction de l’assurance à laquelle vous avez affaire. Généralement, l’âge limite varie de 21 à 25 ans. Cependant, des cas particuliers comme un handicap avéré de l’enfant peuvent faire prolonger cette limitation d’âge.

Par ailleurs, les ascendants font également partie des personnes pouvant bénéficier de votre mutuelle santé. Pour cela, ceux-ci doivent remplir certaines conditions. Le parent doit avoir un âge supérieur ou égal à 60 ans. Ensuite, il doit être à votre charge et vivre sous votre toit. Enfin, il doit être assuré social.

Lire aussi  Le climatiseur mobile, un élément essentiel pour le confort
Notez cet article !