Se faire tatouer : voici 3 dispositions à prendre avant de sauter le pas !


Lorsque vous décidez de vous faire tatouer, il ne faut pas uniquement prendre en compte l’aspect esthétique du tatouage. Le volet sanitaire est également d’une grande importance. Comme vous le savez sans doute, il n’est pas rare que de nombreuses déconvenues découlent d’un tatouage. En fonction des personnes, il peut s’agir d’allergies ou d’eczéma. Quelles sont alors les précautions à prendre avant de vous faire tatouer ?

1.      Choisir le bon profil de tatoueur

Évidemment, le profil du tatoueur est la première chose à laquelle vous intéresser pour la réussite d’un tel projet. Pour avoir le résultat escompté, l’idéal serait de prendre le temps qu’il faut pour évaluer l’offre. Allez à la rencontre des tatoueurs dans leurs différents salons de tatouage afin de recueillir leurs avis. Vous en saurez un peu plus sur la faisabilité de votre projet. Cette enquête vous permettra aussi d’évaluer les conditions dans lesquelles vous faire tatouer, et l’hygiène des lieux.

Vérifiez si le tatoueur possède une machine à tatouer pour pro. Dans l’affirmative, vous pouvez lui faire confiance, car ce matériel est indispensable pour un tatoueur professionnel. Toutefois, il faudra être intransigeant sur la moindre chose relative au non-respect de l’hygiène. N’oubliez pas que vous risquez de contracter une infection, si le tatouage n’est pas réalisé dans les règles.

Le professionnel doit également s’équiper d’un masque pour réduire les risques de contamination par voie respiratoire. Ce n’est certes pas obligatoire, mais l’équipement reste un atout.

Lire aussi  Pourquoi les piercing rendent heureux ?

2.      Bien connaitre sa peau

Toutes les peaux ne peuvent pas être tatouées, et il est important de bien connaitre celle que vous avez. Les personnes qui souffrent de pathologies comme :

  • Le vitiligo ;
  • Le psoriasis ; doivent éviter les tatouages.

L’encre utilisée au cours de l’opération risque fortement d’accroitre les problèmes dermatologiques. Vous devrez aussi éviter les tatouages, si vous êtes allergique :

  • Au latex ;
  • À l’encre ;
  • Aux métaux.

Dans certains cas, il est possible que des allergènes se retrouvent sur le matériel utilisé par le tatoueur professionnel. Par ailleurs, vous ne pourrez pas envisager un tatouage si vous souffrez d’hémophilie. Le risque de saignement abondant est très élevé, ce qui peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Quelles sont les autres maladies qui constituent des contre-indications pour les tatouages ?

Ce sont notamment les pathologies chroniques, et celles qui se manifestent par des inflammations. Quelles que soient les mesures d’hygiène prises par le professionnel, notez que chaque tatouage comporte quand même un risque d’infection. Voilà pourquoi la meilleure chose à faire consiste à consulter un médecin avant de se faire tatouer. Vous éviterez ainsi de soumettre votre santé à des risques inutiles.

3.      Choisir le bon emplacement

Toutes les parties du corps ne sont pas indiquées pour vous faire tatouer. C’est notamment le cas de la région qui entoure la colonne vertébrale. La probabilité est forte que les pigments atteignent la moelle épinière. Évitez aussi de vous faire tatouer la partie qui entoure vos grains de beauté. Le risque qui pourrait en découler est le développement d’un probable cancer de peau sans aucune possibilité de dépistage.

Lire aussi  Comment les Infirmières des Urgences Gèrent le Stress au Travail
4.4/5 - (35 votes)