Projet philanthropique : qu’est-ce que c’est ?


Il est important de penser à votre héritage, et notamment à votre testament. Que diriez-vous de léguer votre testament à une association défendant une cause qui vous tient particulièrement à cœur ? C’est une manière d’agir et de soutenir différents organismes pour faire changer le monde. Nous vous en disons plus à ce sujet dans notre article du jour.

Qu’est-ce que la philanthropie ?

Pour connaître la véritable signification d’un terme, il faut rechercher son origine étymologique. La philanthropie vient de la langue grecque, par l’union des deux mots philos (amour, ami de) et anthropos (homme). Dans une traduction adaptée, nous pourrions identifier la philanthropie comme un acte d’amour pour l’être humain ou, peut-être, dans une adaptation plus actuelle au langage moderne, comme un « acte humanitaire ».

Construire son projet philanthropique permet de mettre en place des actions concrètes et innovantes pour répondre à certains besoins et problématiques que rencontre notre monde. Il met l’humain au cœur de son processus et vise à faire avancer les choses. Nous pensons par exemple aux projets philanthropiques contre la famine dans le monde ou encore le réchauffement climatique.

Quelles sont les caractéristiques d’un projet philanthropique ?

La philanthropie présente certaines caractéristiques qui découlent de cet acte humanitaire désintéressé. La première d’entre elles est la capacité d’offrir un état émotionnel positif à la personne qui l’accomplit. Aider les autres et participer à une action qui obtient des résultats optimaux, en partie aussi parce qu’elle s’ajoute à d’autres interventions philanthropiques, fait ressentir à la personne des sentiments gratifiants et augmente même l’estime de soi.

Lire aussi  Comment changer son style avec des produits cosmétiques bio ?

La philanthropie peut également avoir pour effet de donner aux gens la capacité de mieux s’identifier à ce dont ils ont besoin. Visiter la population dans laquelle se trouvent les enfants qui reçoivent l’aide humanitaire que nous apportons est l’exemple pratique le plus évident de la manière dont nous pouvons accueillir cette identification.

Parmi les projets philanthropiques, nous retrouvons notamment :

Le bénévolat dans des actions telles que la construction de maisons pour des familles vulnérables ;

L’accompagnement d’autres personnes dans l’acquisition de compétences afin d’améliorer leur qualité de vie ;

Le don de nourriture aux personnes dans le besoin.

Quelles sont les différences entre philanthropie et charité ?

La philanthropie et la charité sont souvent les deux concepts les plus confondus, car ils présentent en réalité de nombreuses similitudes. Dans la pratique, ils ne sont pas exactement identiques.

La philanthropie s’exerce généralement par l’intermédiaire d’organisations et d’institutions, car les projets concernés sont d’une ampleur considérable et nécessitent donc plusieurs donations pour réunir les sommes nécessaires. Il y a donc un élément administratif et institutionnel que l’on ne retrouve pas dans la charité, qui est une action d’aide aux autres plus liée au niveau personnel.

La charité peut être réalisée par n’importe quelle personne, individuellement et pour un objectif spécifique, proche d’elle et normalement sans grandes ressources. Bien sûr, elle est également importante, mais elle ne permet pas de s’attaquer à de grandes causes telles que l’amélioration de la situation économique et sociale de toute une population ou de l’ensemble de l’éducation d’une région.

Ce qu’elles ont en commun, c’est que, dans toute action liée à l’une et à l’autre, il s’agit de consacrer ses propres ressources à l’amélioration du bien-être d’autrui.

Lire aussi  Jouer aux jeux en ligne peut-il nous aider à nous sentir mieux ?

————————

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous lancer dans un nouveau projet philanthropique.

4.3/5 - (16 votes)