Comment tester un stator d’allumage qui fatigue


Le stator d’allumage est une pièce essentielle de votre moteur qui a pour rôle de générer un courant électrique.

Il est donc important de le tester et de le réparer si besoin. Cela vous permettra d’avoir une meilleure accélération, de consommer moins de carburant et donc de faire des économies. Dans cet article, nous allons voir comment tester un stator d’allumage qui fatigue.

COMMENT TESTER UN STATOR D’ALLUMAGE ?

Pour tester un stator d’allumage, vous devez avoir à votre disposition une bougie de préchauffage et un multimètre.

Lorsque ce test est établi, vous pouvez remplacer la pièce défectueuse. Avant de commencer le test du stator d’allumage:

  • Éteignez le moteur
  • Débranchez la batterie
  • Nettoyez l’intérieur avec un chiffon propre pour ne pas salir le fil.

Comment tester un stator d'allumage qui fatigue

POURQUOI UN STATOR D’ALLUMAGE FAIT-IL FATIGUER ?

Un stator d’allumage est un dispositif qui permet de transformer l’énergie électrique en énergie mécanique.

Le fonctionnement du stator d’allumage dépend de la vitesse à laquelle il est alimenté par le courant électrique. En effet, le stator a pour rôle de créer une différence de tension entre l’entrée et la sortie du rotor.

Lorsque ce dernier tourne, cela crée une force centrifuge qui va faire tourner les bougies. Cette rotation des bougies va créer une étincelle qui sera à l’origine du démarrage du moteur.

COMMENT FATIGUE-T-ON UN STATOR D’ALLUMAGE ?

Comment fait-on pour fatiguer un stator d’allumage ? Le principe de base du moteur à combustion interne est de brûler un mélange carburé composé d’un comburant (essence) et d’un combustible (gaz, pétrole ou bois). Ce principe est utilisé pour les moteurs à explosion et à air comprimé.

Lire aussi  Nutrition et santé : l'apport des super-aliments chez Naturveda

Le rôle du stator est donc de produire une étincelle qui va faire exploser le mélange.

L’étincelle doit avoir une puissance suffisante pour permettre la combustion complète du mélange gazeux. Pour cela, il existe une technique très simple qui consiste à faire tourner l’alternateur au ralenti, tout en le maintenant sous tension.

La rotation peut être effectuée manuellement ou automatiquement par un démarreur électrique.

Il s’agit de créer des turbulences dans le flux des gaz et ainsi augmenter la puissance de l’étincelle.

QUELLES SONT LES CAUSES D’UNE FATIGUE D’UN STATOR D’ALLUMAGE ?

Le stator d’allumage est un élément essentiel du système d’allumage électronique.

Il a pour fonction de transformer l’énergie électrique en énergie mécanique et de transmettre cette dernière aux bougies.

Le stator peut être endommagé à cause des différentes sollicitations qui sont exercées sur lui, ce qui entraîne une défaillance du dispositif d’allumage. Cela peut se traduire par le tressautement de la voiture et une mauvaise combustion du carburant. Ce type de panne survient généralement à cause des vibrations ou des petites secousses ressenties au niveau du véhicule.

COMMENT PRÉVENIR LA FATIGUE D’UN STATOR D’ALLUMAGE ?

Pour prévenir la fatigue d’un stator d’allumage, il faut savoir qu’il est essentiel de faire contrôler régulièrement votre véhicule. Pour cela, faites contrôler votre véhicule par un garagiste professionnel et suivez les indications du constructeur.

Il est également très important de faire appel à un spécialiste si votre véhicule présente des symptômes anormaux. Certains signes peuvent indiquer que le moteur ou l’injection a besoin d’un remplacement.

Les symptômes sont souvent : une consommation excessive de carburant, des ratés ou encore une perte d’accélération soudaine.

Lire aussi  Parapharmacie Express : Comment bénéficier d'un code promo ?

QUELS SONT LES SYMPTÔMES D’UNE FATIGUE D’UN STATOR D’ALLUMAGE ?

Les symptômes d’une fatigue du stator d’allumage sont le plus souvent une perte de puissance ou un manque de performance. En effet, lorsqu’un moteur est en défaut (carburant trop riche par exemple), les bougies peuvent être à l’origine de problèmes au niveau du circuit d’allumage. Si ces symptômes apparaissent et persistent, il est important de procéder rapidement au remplacement des bougies.

Lors du changement des bougies, vérifiez que celles-ci soient adaptées à votre moteur et qu’elles correspondent aux marques recommandées pour ce type d’opération.

COMMENT RÉPARER UN STATOR D’ALLUMAGE FATIGUÉ ?

Si vous avez besoin d’aide pour résoudre un problème de stator d’allumage, ne faites pas l’erreur de réparer le problème vous-même. Si vous n’avez pas les compétences requises ou si le temps vous manque, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Vous risquez en effet de provoquer des dommages irréparables sur votre moteur.

Votre moteur sera peut-être endommagé par une fuite du liquide de refroidissement et/ou par une panne du système électrique. Un stator d’allumage défectueux peut entraîner des problèmes importants, tels qu’une perte totale du carburant, la casse du moteur et des frais supplémentaires considérables. Contactez immédiatement un garagiste si vous remarquez que votre stator d’allumage est défectueux. Toutefois, la plupart des pannes peuvent être résolues par une simple inspection visuelle afin de déterminer s’il y a lieu ou non de remplacer le système entier ou seulement certaines pièces.

Pour conclure, le test de la bobine d’allumage est un bon moyen pour tester une batterie. Si vous avez un voltmètre et un ohmmètre, il suffit de les brancher sur les bornes de la batterie en série avec le fil noir/rouge (ou rouge/noir) du testeur. Si l’ohmmètre indique 0, c’est que votre stator est défectueux.

4.2/5 - (13 votes)