Comment savoir si on a le doigt cassé après l’avoir tordu


C’est une question qui revient souvent, et la réponse est simple : si vous avez le doigt tordu, c’est que vous avez mal.

Le doigt peut être tordu en plusieurs endroits, mais il faut savoir que c’est le plus souvent au niveau de l’articulation entre le pouce et l’index que cela se produit.

Il existe des signes qui ne trompent pas, comme la douleur, la difficulté à bouger le doigt ou encore la perte de mobilité. Si vous avez un doute sur votre doigt cassé, nous allons voir comment faire pour savoir si c’est bien le cas.

Quels sont les symptômes d’un doigt cassé ?

Pourquoi une voiture est-elle plus chère qu’un autre?

Comment savoir si on a le doigt cassé après l'avoir tordu

Que faire si vous soupçonnez un doigt cassé ?

D’après les statistiques, chaque année, plus de 10 millions de personnes sont victimes d’un accident du travail. Si vous êtes un travailleur, il est nécessaire que vous preniez en considération quelques points importants lorsque vous soupçonnez une blessure. Un accident du travail peut survenir après avoir été exposé à des objets coupants ou à des mouvements répétitifs.

Il se peut également que votre employeur vous oblige à effectuer certains gestes qui augmentent le risque de blessure. Par exemple, si votre entreprise exige un effort physique important pour effectuer certaines tâches, il est possible qu’une blessure survienne sans signe précurseur. En pareil cas, il est important d’être attentif et de faire preuve d’une grande prudence lorsque vous effectuez certaines tâches au sein de votre lieu de travail.

Il est essentiel que vous soyez vigilant et vigilent afin d’effectuer correctement chaque action requise par votre poste de travail. Si cependant une blessure survient malgré toutes les précautions prises, il faut savoir qu’elle pourra être reconnue comme un accident du travail si elle a donné lieu à un arrêt immédiat ou qu’elle a eu lieu immédiatement après une exposition prolongée à un risque spécifique liée au poste occupé par la victime.

Comment savoir si c’est une entorse ou une fracture ?

Les entorses ou les fractures sont des blessures fréquentes. Elles peuvent être causées par un traumatisme direct, par exemple lors d’un accident de voiture, ou elles peuvent être provoquées par une mauvaise réponse du système musculo-squelettique à un effort physique inhabituel.

Lire aussi  Quels aliments sont bons pour le coeur ?

Les entorses et les fractures se produisent généralement au niveau des chevilles, des poignets et des genoux.

L’os qui est en contact avec le sol et qui est soumis à une contrainte importante peut subir une fracture. Une entorse est une déchirure ligamentaire sans fracture osseuse.

Comment diagnostiquer une fracture ?

Une fracture est une lésion osseuse qui peut être traitée avec des médicaments, une chirurgie ou un plâtre. Une fracture peut survenir à n’importe quel endroit du corps, mais elle se produit le plus souvent au niveau des membres inférieurs (cheville, genou) et supérieurs (coude, poignet).

Le diagnostic de la fracture se fait par un examen clinique et éventuellement par une radiographie.

L’examen clinique consiste à prendre la température du patient, à faire un bilan biologique et à effectuer un examen physique pour déterminer si le patient :

  • a subi des traumatismes récents
  • souffre d’une infection
  • présente de la fièvre

Quels sont les traitements d’une fracture ?

Les fractures sont un motif fréquent de consultation chez le médecin. Cependant, ces blessures peuvent être prises en charge par différents traitements.

Il existe plusieurs types de fractures selon la nature de la lésion.

Les fractures se classent en fonction du nombre de fragments qu’elles comportent. On distingue : – les fractures simples qui résultent d’un choc unique et ne comportent aucun fragment osseux ; – les fractures peu déplacées qui résultent d’un choc unique et ne comporte pas plus d’un fragment osseux ; – les fractures complexes qui résultent d’une succession de chocs et comporte au moins un fragment osseux ; – les fractures à grand déplacement qui résultent d’une succession de chocs et comporte plus d’un fragment osseux. Une fracture est considérée comme grave si elle implique une partie importante du membre ou du squelette.

Les principales complications des fractures sont l’instabilité articulaire, l’impotence fonctionnelle temporaire ou permanente, les troubles trophiques et vasculaires, etc.

Comment prévenir les fractures ?

Cela pourrait vous intéresser:La prévention des fractures est un sujet qui nous concerne toutes et tous, car il s’agit de la principale cause de handicap chez les personnes âgées.

Lire aussi  Comment organiser son semainier de médicaments et de produits de parapharmacie ?

Les fractures osseuses sont fréquentes chez les personnes âgées, et elles peuvent avoir des conséquences très graves sur le plan physique et moral.

La fracture la plus courante chez les seniors est celle du col du fémur, qui touche une femme sur dix.

Le risque de fracture augmente avec l’âge, mais on ne parle pas de fractures à proprement parler.

Il s’agit plutôt d’une fragilisation osseuse, dont l’origine est multifactorielle.

La perte de masse osseuse liée à l’âge en est la principale cause. Chez les personnes âgées, la partie interne du fémur (l’os coxal) se résorbe au fil des années, alors que la partie externe (la hanche) reste intacte grâce à son épaisseur protectrice. Si cette zone perd sa souplesse naturelle en raison de l’âge ou si elle subit un traumatisme important comme une chute ou un accident quelconque, elle devient alors plus vulnérable aux fractures.

  • Comment prévenir les fractures?
  • Les mesures prises pour prévenir les fractures dépendent principalement de votre état général.

Qu’est-ce qu’une fracture ouverte ?

Une fracture ouverte est une fracture de la structure osseuse dans laquelle un fragment du tissu osseux s’est détaché. Cela peut également être le cas lorsque les fragments se sont déplacés vers des structures anatomiques voisines.

Les fractures ont généralement lieu à la suite d’une blessure accidentelle, mais elles peuvent aussi survenir chez des personnes qui pratiquent un sport de contact comme le rugby ou le football américain.

La plupart des fractures ne nécessitent pas de traitement spécial et guérissent rapidement.

Les fractures ouvertes, en revanche, doivent être soignées par chirurgie afin de réduire au minimum les risques de complications telles qu’un retard de cicatrisation ou une infection.

Pour conclure, le doigt est un os qui s’articule avec les phalanges. Il peut se casser lorsque la main est tordue, mais il n’y a pas de signe clinique spécifique.

4.5/5 - (12 votes)