Breathwork, apprendre à mieux respirer via la méditation


Pour beaucoup de personnes, le poids des difficultés de la vie et le stress permanent face à certaines situations causent d’énormes soucis de santé. D’ailleurs, afin d’apaiser les inquiétudes et favoriser le bien-être des individus, de nouvelles alternatives de soins ont vu le jour, dont le breathwork. Cette méthode, originaire d’Amérique, fait appel à l’hyperventilation. Inventée par un psychiatre, cette technique de soin a de nombreux avantages sur le corps humain. Découvrez ici tous les détails sur le breathwork.

Qu’est-ce que le breathwork ?

Le breathwork est une pratique de respiration qui permet de mieux se recentrer sur votre corps profond et son bien-être. En effet, il s’agit d’une forme de méditation qui fait appel à l’inspiration et à l’expiration.

Inventée par le psychologue Stanislas Grof des États-Unis, cette technique est apparue en 1971. Idéal pour les personnes souffrant de stress, le breathwork permet de stimuler le nerf vague grâce à l’apport d’une grande quantité d’oxygène. Importée récemment par Susan Oubari, la pratique est rapidement devenue très populaire. Elle s’inspire de la méthode de respiration indienne appelée pranayama et du rebirth. Convaincus du bien-fondé du breathwork, certains spécialistes et thérapeutes la recommandent à leurs patients.

Comment pratiquer le breathwork ?

Le breathwork se base sur l’hyperventilation trois temps. En effet, pour la pratique, vous devez être couché. Modifiez votre position jusqu’à ce que vous vous sentiez entièrement à l’aise. Pratiqué chez vous, seul ou dans un séjour méditation avec d’autres personnes, le breathwork se réalise sur une musique douce et apaisante. Vous pouvez allumer une mélodie qui vous détend tout en suscitant des souvenirs dans votre mémoire.

Lire aussi  La phobie sociale : qui veut apprendre à s'en départir ?

Fermez les yeux. Vous devez ensuite poser une de vos mains sur votre ventre tandis que la seconde reposera sur votre poitrine. Prenez une première respiration par la bouche. Il faut que votre ventre se gonfle au maximum. Vous devez donc inhaler le plus d’air que vous pouvez et gardez vos mains dans la même position. Ensuite sans expirer, prenez une seconde inspiration. Cette dernière permettra de gonfler votre poitrine. Enfin, expirez de façon énergique pour faire ressortir l’air du ventre et de la poitrine. La pratique du breathwork n’excède généralement pas plus de 30 min. Elle demande un grand effort physique.

Quels sont les avantages du breathwork ?

Le breathwork permet principalement, permet de combattre le stress et l’anxiété. Il favorise le développement personnel et agit sur le mental. Cependant, la technique dispose d’autres avantages.

Le breathwork renforce les capacités mentales et émotionnelles

La méthode de respiration permet de méditer tout en se vidant l’esprit. Elle permet d’ailleurs dans certains cas de se forger un mental d’acier. Les pratiquants font face à leurs angoisses et à leurs peurs. Ils développent alors un état d’esprit réaliste et se concentrent sur ce qu’ils ont réalisé de positif. Souvent, le breathwork provoque chez certaines personnes des sensations d’euphorie légère très agréable.

Il garantit une meilleure oxygénation

Selon la spécialiste Susan Oubari, le breathwork permet d’apporter au corps tout l’oxygène dont il a besoin. Il garantit aux cellules un bon fonctionnement et cultive une sensation de bien-être durable. La pratique met le corps en hyperventilation. Ce phénomène pousse l’organisme à prendre de grandes respirations tout en profitant d’un petit séjour bien-être profond.

Le breathwork permet d’extérioriser les fortes émotions

Il faut aussi retenir que le breathwork permet de faire face aux fortes émotions. Ces dernières sont souvent profondément enfuies et provoquent des sentiments négatifs nocifs. Faire du breathwork permet d’extérioriser ses sentiments tout en conservant en mémoire des idées positives. Après leurs séances, les pratiquants ressortent apaisés et prêts à faire face à leurs difficultés.

Lire aussi  Améliorer son bien-être grâce a un adoucisseur d'eau

Comment obtenir une séance de breathwork ?

Il existe de nos jours, plusieurs établissements spécialisés dans les cours de breathwork. Dans ces instituts, vous pouvez obtenir des séances de cette méthode de respiration bienfaitrice. Les cours durent peu de temps et s’effectuent à une échelle régulière. Chaque apprenant dispose de son équipement.

Un ou plusieurs spécialistes assistent et guident chaque élève. Les experts prodiguent des conseils avisés et précis en cas de besoin. Vous pouvez aussi demander un accompagnement personnalisé pour une pratique plus modérée.

Pour trouver un établissement près de chez vous, vous pouvez faire des recherches sur internet. Une fois que vous avez trouvé l’atelier le mieux adapté pour vous, n’hésitez pas à prendre des renseignements sur les horaires d’exercices. Habituellement, la séance est à un coût abordable. Elle réunit des apprenants chaleureux et conviviaux.

Le breathwork est-il sans conséquence ?

Bien que le breathwork dispose de plusieurs avantages, sa pratique demande une certaine précaution. La technique peut parfois provoquer des vertiges, des nausées et même une perte d’équilibre.

Elle est déconseillée pour les femmes enceintes et les personnes souffrant de schizophrénie ou de maladies cardiaques. Pour profiter sans risque de la pratique, il est préférable de se renseigner auprès d’un thérapeute. Le spécialiste sera plus habileté à vous orienter sur la fréquence de pratique qui vous convient le mieux. De plus, il est conseillé de se rendre dans un atelier spécialisé pour une première séance.

Notez cet article !