Comment compter les cartes au blackjack ?


blackjack
blackjack

Au nombre des typologies de jeu proposées sur les casinos virtuels comme terrestres, figure le blackjack. Très populaire, ce jeu de cartes a pour but de vaincre le croupier sans dépasser le score de 21. Ainsi, afin de permettre aux parieurs de relever ce défi avec moins de difficulté, des stratégies ont été élaborées par des spécialistes. Voici donc les méthodes de comptage de cartes au blackjack ! 

Méthode Hi-Lo

Dans la mise en œuvre de cette technique de comptage de cartes qui résulte d’une réflexion de Edward Thorp, vous devez, en amont, attribuer une valeur aux cartes en plus de leur propre valeur. Les valeurs à attribuer sont 0, +1, -1. Le 0 est réservé aux cartes 7, 8 et 9, tandis que les cartes 2, 3, 4, 5 et 6 ont pour valeur +1. Quant aux as et aux cartes à 10 points, ils valent -1. Le comptage commence par 0 à partir de la première carte distribuée et elle se fait au fur et à mesure que les cartes sont servies. Ajoutez 1 lorsqu’une carte de valeur +1 est distribuée et retirez 1 si apparaît une carte dont la valeur est -1. À la distribution d’une carte valant 0, ne faites aucune opération. 

Rarement cité sur les sites de casino revues, la méthode Hi-Lo est fondée sur un principe : lorsque le compte donne un résultat important ou positif, le joueur est avantagé par rapport à la banque. En effet, ce résultat est la preuve que des cartes de valeur élevée restent encore à être distribuées. Pour profiter idéalement de cette situation qui lui est favorable, le joueur doit augmenter sa mise. 

En revanche, lorsque le résultat du compte est faible ou négatif, l’avantage change de camp. Il n’y a plus de cartes fortes dans le tablier. Le parieur n’étant pas favorisé, il lui revient d’avoir l’intelligence de revoir à la baisse sa mise ou de quitter tout simplement le jeu. Parfois, après le comptage, on obtient un résultat proche de zéro. Le cas échéant, aucune des parties n’est avantagée. La méthode Hi-Lo est la plus simple et la plus populaire.

Lire aussi  La jeunesse éternelle de Véronique Sanson capturée en photo

Méthode Hi Opt I

Cette stratégie de comptage de cartes est spécialement destinée aux parties utilisant un unique paquet. Ici également, des valeurs doivent être accordées aux cartes. Ainsi, dans le cadre de l’expérimentation de la méthode Hi Opt I, la carte à 10 points, le roi, la reine et le valet valent -1 alors que les cartes 2, 7, 8, 9 et l’As ont pour valeur 0. De leur côté, les cartes 3, 4, 5 et 6 valent 1. Précisons que cette méthode est essentiellement basée sur l’As. Pour la maîtriser et mettre toutes les chances de son côté en vue de battre la banque, il faut donc savoir compter les As, de façon séparée. A cet effet, chaque quart du paquet revêt une importance capitale. Idéalement, un As devrait figurer dans chacune de ces parties. Cependant, il en va souvent autrement. Ainsi, l’As peut ne pas apparaître régulièrement. Lorsque dans un quart de paquet cette carte n’est pas distribuée, le parieur doit, en comptant, ajouter +1. Par contre, en cas de distribution de deux As dans un même quart de paquet, une soustraction de 1 doit être opérée.

Bien qu’elle ne soit pas considérée comme complexe, la méthode Hi Opt I comporte une étape qui n’est pas toujours simple à aborder : celle de la conversion du compte en compte réel. Cette conversion implique une opération de division qu’il faudra maîtriser.

Méthode Hi Opt II

Toujours en vue d’avoir un avantage sur la maison, vous pouvez essayer la stratégie de comptage Hi Opt II. Cette méthode requiert toutefois des dispositions d’esprit particulières. Vous devez, non seulement, faire preuve de patience, mais aussi, afficher une grande concentration. L’autre particularité de la méthode Hi Opt II réside dans les valeurs attribuées aux cartes. En effet, en plus du 0, du -1 et du +1, cette stratégie de comptage de cartes utilise les valeurs -2 et +2. Ainsi, ici, les cartes 10, roi, reine, valet et As valent -2 alors que le 5 et le 4 ont pour valeur +2. 

Lire aussi  Comment éliminer la culotte de cheval en seulement 3 semaines

A noter que la règle de l’ajout et de la soustraction de +1 propre à la méthode précédente méthode vaut également pour celle-ci. En d’autres termes, si l’As dont la valeur est 0 ne figure pas dans la distribution d’un quart de paquet, il faut ajouter 1. Au cas où cette carte apparaîtrait deux fois, le joueur doit enlever 1 du compte. 

La méthode KO

Encore appelée système KO (Knock-Out), cette méthode de comptage est le fruit de la réflexion de Vancura et Fuchs. Très facile à mettre en œuvre, elle semble destinée aux parieurs peu expérimentés. 

Le système KO fonctionne comme la méthode Hi-Lo. La valeur des cartes est la même. Cela suppose que les cartes A, K, Q, 10 valent -1. Par contre, en plus des cartes de 2 à 6, 7 vaut +1. Le 0 zéro est la valeur de 8 et 9. Vous devez faire votre décompte sur la base de ces valeurs. N’oubliez pas que lorsque vous décidez d’utiliser le système KO comme méthode de comptage, le 7 a pour valeur +1. En général, dans l’expérimentation de cette stratégie, le joueur a l’avantage sur la maison lorsqu’il obtient un total de +2. C’est le contraire quand le résultat du comptage est de -2. 

La méthode Oméga

Bruce Carlson est le concepteur de ce système de comptage. Élaborée en plusieurs paliers, la méthode Oméga est adaptée aux joueurs intermédiaires. A ce niveau, le comptage des cartes se fait différemment, parce que leur valeur n’est pas forcément la même. En effet, la valeur 0 est attribuée, pour cette stratégie, aux 8 et aux As. Les cartes faibles telles que 4, 5 et 6 valent +2. En ce qui concerne les cartes 2, 3 et 7, leur valeur est de +1. Pendant que le 9 vaut -1, les autres cartes fortes ont une valeur de -2. Le système Oméga a pour but de garantir l’équilibre du comptage. 

 

Notez cet article !