Tout savoir sur l’ostéoporose


Contrairement à ce que beaucoup pensent, les os ne servent pas qu’à donner une forme à notre corps, ils jouent également plusieurs fonctions. Il s’agit notamment de la fonction mécanique, de la fonction métabolique et de la fonction hématopoïétique.

Il va donc sans dire que ce sont des organes d’une importance capitale. Cependant, il existe plusieurs pathologies qui peuvent s’attaquer à l’intégrité des os causant ainsi d’innombrables problèmes de santé. Au nombre de celles-ci, l’ostéoporose suscite une attention particulière à cause de sa singularité. Découvrez ici l’essentiel à connaître sur cette maladie.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

C’est une maladie générale du squelette qui se caractérise par une diminution importante de la masse osseuse. Les personnes souffrant de ce mal sont donc exposées à des risques de fractures qui peuvent être causées simplement par des traumatismes minimes. Cela est dû à une altération de la microarchitecture osseuse causée par la perte de la masse osseuse.

Les os les plus susceptibles d’être touchés sont :

  • le bassin
  • le poignet
  • les vertèbres
  • l’extrémité supérieure du fémur

Les premières années de cette maladie sont généralement caractérisées par une absence totale de symptômes. C’est donc à juste titre que l’ostéoporose est surnommée « la maladie silencieuse à évolution sournoise ». À cause de cette absence de symptômes, les diagnostics sont souvent posés très tardivement. Cela dit, quelques symptômes peuvent être cités. Il s’agit notamment :

  • d’un dos voûté
  • du phénomène sapin
  • des douleurs dorsales
  • et d’une perte de taille de plus 4 centimètres

Hormis ces symptômes, en cas d’ostéoporose avancée, il n’est pas si rare de constater que les os se brisent sans raison (fractures spontanées).

Lire aussi  Peut-on faire une overdose de CBD ?

Ce n’est généralement qu’à ce moment qu’un diagnostic définitif est posé. Cependant, il est toujours recommandé de consulter de manière précoce, dès l’apparition des premiers symptômes : cela permet de prendre des mesures nécessaires afin de lutter contre l’ostéoporose ou sa progression, en utilisant des appareils comme la plateforme vibrante notamment.

consultation ostéoporose

Par ailleurs, pour lutter contre ce mal, il est indispensable d’avoir connaissance de ses causes et de connaître les différents outils à disposition afin de faire face à la maladie. Il sera ainsi possible de savoir quoi faire pour limiter au maximum les risques d’ostéoporose.

Comment lutter contre l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est une maladie incurable. Cependant, il existe des traitements qui permettent de protéger et de renforcer les os. Le premier traitement efficace est la prise de médicaments permettant de ralentir drastiquement la perte osseuse. Ces médicaments, pris uniquement sous prescription médicale, bloquent l’activité des cellules ayant un lien avec la destruction des os.

Pour les femmes ménopausées, une thérapie hormonale est un excellent moyen pour lutter contre l’ostéoporose. Cette thérapie permettra la production d’hormones nécessaires pour pallier les problèmes de perte osseuse.

La pratique d’activités physiques est également un moyen efficace pour lutter contre cette maladie. Ces exercices sportifs permettent de renforcer les os éliminant ainsi les risques d’ostéoporose. Hormis ces moyens de prévention, l’utilisation des plateformes vibrantes est aussi d’une efficacité optimale pour lutter contre l’ostéoporose.

Pourquoi utiliser des plateformes vibrantes (ou vibro shaper) pour lutter contre l’ostéoporose ?

Les plateformes vibrantes sont le moyen par excellence pour garder une masse osseuse en parfaite santé. En effet, grâce à un principe d’entraînement qui provoque des vibrations au niveau des muscles et des attaches musculaires, les vibro shapers permettent non seulement de préserver la densité osseuse, mais aussi de l’augmenter.

Lire aussi  Specialiste du genou, quand consulter ?

Pour utiliser convenablement cet appareil, il est recommandé par les spécialistes de faire une séance de 10 minutes qui devra être renouvelée au moins trois fois par semaine. Les personnes âgées devront régler le système de vibration de façon adéquate afin de ne pas avoir des problèmes cardiaques ou des problèmes articulaires.

Quelles sont les causes de l’ostéoporose ?

La première cause de l’ostéoporose est la carence en calcium. En effet, le calcium est un sel minéral d’une importance capitale pour la solidité des os. De plus, le manque de vitamine D peut également s’ajouter à cette cause. Cette dernière est également nécessaire à la solidité des os puisqu’elle permet à l’intestin d’absorber la quantité de calcium indispensable à la minéralisation des tissus osseux.

Pour éviter une baisse de la fabrication de vitamine D par l’organisme, il faut simplement s’assurer que la peau soit exposée aux rayons solaires régulièrement.

Ensuite, le second facteur qui augmente le risque d’ostéoporose est la ménopause. Lors de cette phase, les ovaires cessent de produire des œstrogènes. Or ces hormones permettent de renforcer la formation de la masse osseuse. Leur diminution entraîne donc inévitablement une perte osseuse prédisposant ainsi les femmes à avoir l’ostéoporose.

En outre, les maladies endocriniennes provoquées par la thyroïde et l’hypogonadisme peuvent également causer l’ostéoporose. Il en va de même pour les maladies rhumatismales.

Enfin, certains médicaments (corticoïdes, héparines) pris exagérément peuvent être à l’origine de l’ostéoporose. Il faut donc accorder une attention particulière au dosage de ces médicaments.

Par ailleurs, une consommation trop importante d’alcool et de café augmente significativement les risques d’ostéoporose. En effet, ces substances exercent directement une action nocive sur les os, il est donc conseillé d’en limiter la consommation.

Notez cet article !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.