Tout ce qu’il faut savoir sur l’oxymètre


L’oxymètre de pouls, également connu sous le nom de saturomètre SpO2 est un mini dispositif médical dans lequel on met un doigt, afin d’évaluer le taux d’oxygène dans le sang. De nos jours, il est devenu un accessoire polyvalent et accessible à tous. En effet, au-delà de son utilisation dans le domaine médical, il est très apprécié pour ses nombreux avantages au quotidien. L’appareil offre un suivi qui participe à une meilleure évaluation et à une optimisation des performances. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’oxymètre est recommandé aux personnes qui pratiquent une activité physique régulière.

Qu’est-ce qu’un oxymètre et à quoi sert-il ?

Un oxymètre de pouls est un appareil électronique médical de petite taille dont l’objectif est de mesurer de manière non-invasive la saturation du sang en oxygène ainsi que la fréquence cardiaque. On le retrouve généralement dans les hôpitaux où il permet aux médecins de contrôler les patients souffrant de détresse respiratoire. Il trouve aussi toute son importance dans le cabinet des médecins généralistes, mais aussi à domicile.

Un oxymètre pour particulier, comme ceux de CONTROLE O2, se présente sous la forme d’une petite pince à placer sur un doigt. Son fonctionnement se base sur un capteur lumineux chargé de détecter la couleur du sang. Celle-ci change et tend vers le bleu au fur et à mesure que l’oxygène se libère. En d’autres termes, plus la couleur est bleue et plus le sang est oxygéné.

L’oxymètre est alors utilisé pour estimer avec précision et de manière continue la saturation artérielle de l’hémoglobine. En dehors du doigt, on peut aussi le placer au niveau de l’orteil, du lobe d’oreille, du nez, notamment chez les jeunes enfants. La valeur fournie par l’appareil est dénommée saturation pulsée de l’hémoglobine en oxygène ou SpO2. Elle est différente de la mesure de la saturation de l’hémoglobine par prélèvement de sang artériel.

Lire aussi  Symptômes et prise en charge du cancer du col de l’utérus

Ainsi, grâce à cet outil, il ne sera pas nécessaire de faire une consultation pour avoir des informations sur sa fréquence respiratoire et cardiaque, son pouls et sa saturation en oxygène.

oxymètre

Comment utiliser un oxymètre ?

L’oxymètre doit être placé sur une extrémité à peau fine pour maximiser la précision des résultats. Il vous suffit de pincer la surface de la peau, afin de le positionner. Comme mentionné plus haut, il peut se placer à divers endroits :

  • au bout d’un doigt de la main gauche : l’ongle doit s’orienter vers le haut. Privilégier l’index, l’annuaire ou le majeur,
  • sur le lobe de l’oreille,
  • au bout du nez : il faudra pincer celui-ci de face,
  • en dessous de la plante des pieds : à condition que la peau soit suffisamment souple,
  • sur l’orteil : la même technique que pour le doigt de la main,
  • chez le nouveau-né : à placer au niveau du membre supérieur droit.

Pour précision, l’analyse peut fausser si les ongles sont vernis.

L’écran de l’oxymètre indique le niveau de saturation d’oxygène dans le sang en pourcentage et le pouls. Ces données sont respectivement exprimées en SPO2 et en battements par minute. La norme de saturation est estimée entre 95 et 100%. En dessous de 95%, il faudra prendre en compte l’hypoxie qui désigne le manque d’oxygène. Une action urgente est nécessaire si le résultat est inférieur à 90%.

En ce qui concerne le pouls normal, il va de 55 à 85 battements par minute chez un adulte qui est au repos. Il y a lieu de s’inquiéter si la fréquence cardiaque dépasse 100 battements par minute ou se trouve en dessous de 55 battements.

Les différents types d’oxymètres

Il existe une large variété d’oxymètres de pouls sur le marché.

L’oxymètre de pouls/doigt

Il a la forme d’une pince et se distingue par sa petite taille et son caractère portatif. Il facilite le suivi sporadique et permet la mesure de la fréquence cardiaque et du taux d’oxygène dans le sang. Il s’agit de la version la plus économique et est à usage ponctuel.

Le bracelet oxymètre de pouls

Il ressemble à un bracelet ou une montre connectée et est connecté au doigt par un câble. Il assure une surveillance permanente et convient généralement au milieu hospitalier. De même, il est indispensable pour les patients souffrant d’apnées du sommeil.

Lire aussi  2 solutions imparables pour traiter efficacement les acouphènes

L’oxymètre de pouls de table

Il s’agit du seul modèle fixe. Sa particularité est qu’il embarque des fonctions additionnelles comme la mesure de la pression artérielle. On le retrouve uniquement dans l’univers médical et hospitalier.

L’oxymètre de pouls portatif

C’est un petit écran qu’on peut connecter aux doigts de la main ou du pied. Il est recommandé à ceux qui souffrent de troubles de circulation au niveau des jambes.

L’oxymètre pédiatrique

C’est un modèle adapté aux tout-petits, les nouveau-nés et les bébés. Il se place directement sur leur pied et présente une ouverture sur le doigt plus étroite que les versions pour adultes.

Les avantages de l’utilisation d’un oxymètre

L’oxymètre de pouls est principalement utilisé pour surveiller de très près et pallier les troubles respiratoires. Il peut ainsi être utile dans le cadre de l’accompagnement pour la reprise du sport, particulièrement lorsqu’il s’agit d’anciens fumeurs. L’objectif est de garantir la qualité de l’oxygène dans le sang ainsi que la fréquence cardiaque.

Par ailleurs, cet outil médical aide à surveiller les effets d’un médicament qui doit agir sur les voies pulmonaires, mais aussi les prématurés lors de leurs premiers jours de vie.

Pour les sportifs, l’oxymètre facilite la gestion des séances de sport et des temps de récupération entre les différents entraînements. Un taux d’oxygène signe de récupération suffisante entre chaque séance montrera un taux estimé entre 94 et 100%. Un niveau inférieur à 93% sous-entend une fatigue et un besoin de récupération physique et musculaire.

Comme l’oxymètre est un outil décliné en différents modèles, il est conseillé de prendre en compte quelques critères spécifiques, afin de faire le bon choix. Il faudra, entre autres, regarder les dimensions, le mode d’alimentation et le niveau de précision, l’alarme. Les fonctionnalités intégrées sont également à prendre en considération. Quel que soit le modèle choisi, l’oxymètre demeure un appareil pratique qui fournit des résultats rapides.

Notez cet article !