La méthode ABC ou Activity Based Costing identifie les activités de l’entreprise et impute leurs coûts à la production sur la base de la consommation réelle. Cette méthode est définie comme une approche du calcul des coûts et du suivi des activités. Elle implique le suivi de la consommation des ressources et l’affectation des coûts aux produits livrables. La méthode atteint cet objectif en se basant sur des estimations de consommation, en utilisant des inducteurs de coûts pour allouer les coûts aux produits.

Le modèle de comptabilité par activités est utilisé pour obtenir une estimation des éléments de coût des produits, services et activités, afin de soutenir le processus de prise de décision dans une entreprise.

Méthode de calcul et méthode ABC

La méthode de comptabilité par activités permet de répartir les coûts des ressources de l’entreprise entre les produits et services fournis aux clients par le biais d’activités. Elle est principalement utilisée comme outil d’analyse du coût et de la rentabilité des produits et des clients. Ainsi, il est possible de soutenir les décisions stratégiques telles que la fixation des prix ou la gestion des projets.

La méthode ABC fonde son système de comptabilité analytique sur les activités. De plus, elles peuvent être n’importe quelle tâche, événement ou autre unité de travail. Chaque activité a un facteur de coût qui peut être de n’importe quelle nature.

Toutefois, les analystes financiers utilisent principalement ce modèle pour analyser les coûts, les prix et la rentabilité. Il aide l’entreprise à mieux comprendre ses coûts et à adopter les stratégies de prix les plus appropriées.

La comptabilité par activités

La comptabilité par activité est  un ensemble de coûts à l’échelle de l’entreprise par d’autres couts.
Elle fournit une nouvelle base pour la répartition des coûts, de sorte qu’ils sont attribués en fonction de l’événement qui les génère, plutôt que sur des mesures de volume.
Traditionnellement, les coûts indirects étaient analysés comme étant causés de manière égale par tous les produits fabriqués par l’entreprise. Au fur et à mesure que la part des coûts indirects augmentait, cette méthode devenait trop imprécise. Les produits qui passaient plus de temps sur une machine coûteuse auraient dû coûter plus cher que ceux qui nécessitaient moins de temps. Cette divergence soulevait la possibilité que la répartition des coûts soit encore plus inexacte. Surtout, lorsque deux produits partagent des coûts réels.

 

Méthode ABC

 

Le cout de la méthode ABC

La méthode ABC tente d’identifier les relations de cause à effet pour répartir les coûts. Le modèle attribue ensuite ces coûts aux produits en fonction de l’utilisation par le produit de l’activité à l’origine du coût. De cette façon, la méthode de comptabilité par activités identifie les activités dont les coûts unitaires sont élevés. Par ailleurs, elle met en évidence les domaines dans lesquels la direction doit réduire les coûts ou trouver un moyen de facturer davantage le produit.

Cette méthode nous aide à diviser les coûts en coûts fixes, variables et frais généraux. De plus, cette division des coûts aide à déterminer les inducteurs de coûts. Les matériaux et la main-d’œuvre directs sont, pour la plupart, faciles à relier aux produits. Cependant, il n’en va généralement pas de même pour les coûts indirects.

L’Activity Based Costing facilite le processus de calcul des coûts de l’entreprise. Ainsi, elle adapte les groupes de coûts utilisés pour analyser les frais généraux et en reliant les coûts indirects à des activités spécifiques.

Nous pouvons identifier deux catégories de mesures d’activité :

Les facteurs de transaction, combien de fois une tâche est effectuée et les facteurs de durée c’est-à-dire le temps nécessaire à l’exécution d’une activité.

La méthode ABC comporte cinq niveaux d’activité :

  • Le niveau du lot
  • L’activité au niveau de l’unité
  • Le calcul par rapport client
  • L’activité au niveau du produit
  • Le niveau de l’organisation

Prenez votre vie en main !

✔    Texte description 1

✔    Texte description 2

✔    Texte description 3

Commander l'eBook !

Utilisations de la méthode ABC

L’avantage de la méthode ABC est qu’elle nous aide à mieux identifier la façon dont nous utilisons les frais généraux.

L’utilité de la méthode ABC

La méthode ABC aide à voir quels coûts nous pouvons éliminer en externalisant un article qui peut conduire a une sorte d’essentialisme. De plus, le prix minimum donne une meilleure compréhension des coûts peut aider à garantir qu’aucun article n’est vendu à perte ou à un prix excessif. Par ailleurs, séparer les frais généraux au niveau de l’usine aide à comparer les performances entre différentes installations de production.

Il existe différents canaux de distribution. Ils absorbent la plus grande partie des frais généraux.
De plus, la rentabilité des clients et les frais généraux peuvent être constitués par le service, les retours et le traitement des réclamations. La séparation de ces dépenses au niveau du client peut aider à mettre l’accent sur les clients en déficit.
Par ailleurs la méthode ABC peut aider à déterminer les marges pour les produits, les lignes de produits ou les marques. Elle est donc utile pour décider où concentrer les ressources de l’entreprise pour augmenter la rentabilité.

Cependant, la méthode ABC a aussi un fort impact sur le coût de l’activité. Cette dernière est nécessaire pour voir où les coûts doivent être réduits en les comparant aux normes du secteur.

Lisez aussi : Digital nomad, c’est quoi et comment le devenir ?

Les limites de la méthode Activity Based Costing

Bien que la méthode Activity Based Costing puisse nous fournir des informations précieuses sur la structure des coûts de production, l’approche est soumise à certaines limites.

La collecte de données est coûteuse. De plus, un certain degré d’automatisation est nécessaire dans le processus de collecte de données pour éviter une augmentation des coûts d’administration des dépenses. Le traitement des coûts fixes comme s’ils étaient variables a le même défaut que les autres méthodes de répartition des coûts. Toutefois, la comptabilité par activités traite essentiellement les coûts fixes comme s’ils étaient variables, ce qui peut fournir une base imparfaite pour le processus.

Il peut être difficile de retracer certaines dépenses jusqu’aux produits et aux clients. Surtout, lorsqu’il s’agit de coûts de maintien de l’activité.
Il existe aussi de nombreuses contraintes au passage à une comptabilité automatisée avec la méthode ABC. Cependant, l’automatisation de la saisie des données par extension de la comptabilité. Et ce, pour réduire le coût de mise en œuvre du système est possible.

 

Méthode ABC

 

Les inconvénients de la méthode

Certaines entreprises mettent souvent en œuvre la méthode ABC, mais laissent très vite tombé. Il n’est pas rare que ces projets échouent dans la phase de mise en œuvre. Les informations détaillées proviennent d’un plus grand nombre de groupes de coûts. Cependant, plus les couts seront nombreux, plus il sera coûteux de maintenir la méthode.

De plus, la direction des entreprises considère souvent la mise en œuvre de la méthode ABC comme une analyse ponctuelle. Dans ce cas, l’utilité des informations diminue au fil du temps, à mesure que les structures changent. La méthode ABC est une bonne option pour les environnements de production complexes afin de gagner du temps. Toutefois, elle n’apportera pas beaucoup d’avantages à une structure simple, quelles que soient les dépenses de l’entreprise pour développer le système.
Un autre inconvénient est que les employés déclarent souvent les temps d’arrêt dans le cadre d’autres activités. Cela qui gonfle les coûts à imputer et peut entraîner d’importantes erreurs de données.

De plus, le temps d’installation dans des environnements complexes peut durer des années. Il est donc préférable de faire des installations plus petites et ciblées.
Lorsque trop de domaines sont impliqués, la possibilité que les entrées de données soient défaillantes au fil du temps augmente.

Prenez votre vie en main !

✔    Texte description 1

✔    Texte description 2

✔    Texte description 3

Commander l'eBook !

Conclusion sur la méthode ABC

La méthode ABC est une méthode de calcul des coûts qui reconnaît la relation entre les biens produits, les coûts et les frais généraux. Son objectif est d’affecter les frais généraux et les coûts indirects, tels que les salaires et les services publics, aux produits respectifs. Cette méthode est surtout utilisée dans l’industrie manufacturière. Car elle produit des coûts quasi réels et permet une meilleure répartition des coûts. Toutefois, il faut garder à l’esprit ses limites lors de la mise en place de la méthode Activity Based Costing.

Cette méthode peut être d’une grande utilité lorsqu’elle est mise en œuvre à tous les niveaux de détail. Cependant, cela pourrait être irréalisable d’un point de vue financier. Dans ce cas, il faudrait effectuer une analyse des coûts et des avantages appropriée pour chaque niveau avant de lancer un projet de mise en œuvre.

La mise en œuvre de la méthode ABC est un parcours semé d’embûches dans de nombreuses entreprises et son utilité diminue souvent avec le temps. La meilleure voie à suivre est de commencer par une méthode ABC simple afin de ne pas saturer son objectif.

Qu’est-ce que la méthode ABC ?

La méthode ABC est une méthode de calcul des couts qui est utilisé par des entreprises.

Est-ce que la méthode de calcul des couts ABC est intéressante ?

La méthode ABC (Activity Based Costing) est intéressante dans certains cas tout comme la méthode Slasheur. Cependant, il serait intéressant de faire une analyse avant se mise en place afin de déterminer si elle sera utile pour l’entreprise.

Quel est le but de la méthode ABC ?

Le but de cette méthode est de pouvoir contrôler certains processus dans les entreprises.

Prenez votre vie en main !

✔    Texte description 1

✔    Texte description 2

✔    Texte description 3

Commander l'eBook !

Notez cet article !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.