Vous aussi, soyez heureux !

✔    Les 7 secrets du bonheur

✔    Fiche pratique pour s'entrainer

🎁    Gratuit : Challenge 30 jours pour être heureux (valeur 39€)

Commander l'eBook !
On dit souvent que l’argent fait le bonheur. Est-ce vraiment la réalité ? La question mérite qu’on s’y attarde, car il est certain nombre de personnes fortunées, qui vivent dans le luxe et la splendeur, sont malheureuses. Par conséquent, l’argent n’est peut-être pas un indicateur fiable du bonheur. Dans le sens où le fait d’amasser une collection de biens matériels qui ne sont pas absolument nécessaires ne rend pas plus heureux.

Cependant, en offrant une certaine liberté, la capacité de vivre confortablement, de ne pas être surchargé, de partager avec les autres et de réaliser ses rêves, l’argent a le potentiel d’accroître le sentiment de bien-être et de bonheur. Une énigme débattue depuis longtemps et dont la réponse est un enchevêtrement de subtilités est présentée.

Satisfaction et bien-être émotionnel

Une enquête a été réalisée, afin d’évaluer le bien-être émotionnel des participants. Il leur est demandé de le décrire leurs sentiments avant le début de cette enquête. Au départ, il leur est demandé de déterminer les émotions qu’elles ont perçues. Ces dernières doivent choisir entre un mélange d’émotions bonnes et négatives, à des degrés d’intensité variables. Ensuite, les réponses sont agrégées pour fournir un score pour les bonnes émotions et un score pour les sentiments négatifs.

Les émotions agréables sont fortement associée à un sentiment de bonheur. L’absence d’émotions négatives, en revanche, n’implique pas toujours un manque d’émotions. De plus, la capacité à ne ressentir qu’un petit nombre d’émotions négatives est également associée au bonheur.

Cependant, même dans ce cas, le fait de ne pas éprouver d’émotions négatives n’implique pas que l’on n’éprouve pas de bonnes émotions. Dans un état de neutralité émotionnelle ou d’appréhension, on peut être très efficace. Par conséquent, ces deux scores, qui sont complémentaires, sont essentiels pour évaluer avec précision l’état de la personne et, par conséquent, son niveau de bonheur.

 

L'argent fait le bonheur

 

Le salaire fait-il le bonheur ?

L’argent est certes une source de bonheur, mais en accumuler une quantité excessive serait néfaste. C’est le résultat d’une étude publiée par le docteur en sciences psychologiques de l’université de Purdue, Andrew J. B. Jebb, explique qu’il existe des seuils de satiété.

Il explique avoir découvert que le revenu annuel idéal pour un bon confort serait de 76.000 euros, et que le salaire idéal pour dire que l’argent fait le bonheur se situerais entre 48.000 et 60.000 euros. Il est d’autant plus étrange que, dans certaines circonstances, le fait de gagner plus d’argent n’entraîne pas un effet de bonheur plus intense. À l’inverse, on assisterait à une diminution du bonheur.

Le niveau de bonheur dans la vie d’une personne augmente en proportion directe de son revenu, et cela augmente significativement jusqu’à un certain seuil. Le bien-être émotionnel d’une personne s’améliore lorsqu’elle gagne plus 60 000 euros par an. Au-delà, il y a un point de saturation  et même avec plus de revenus, le bien-être émotionnel ne continue pas à s’améliorer.

Les ménages modestes connaissent une détresse émotionnelle accrue en raison de leurs faibles revenus. En outre, lorsque les revenus d’une personne sont insuffisamment lucratifs, son niveau de bonheur dans la vie est beaucoup plus faible.

Cependant, malgré le fait que la taille de l’échantillon pour cette recherche soit limitée, les chercheurs ont découvert pour la première fois un lien clair entre le revenu et le bonheur. Depuis la publication de cette étude, l’accent a été mis sur le chiffre de 60 000 euros, qui a suscité la consternation et un débat animé.

D’ailleurs, un chef d’entreprise l’a même évoqué ces dernières années, lorsqu’il a révisé la politique de rémunération de son entreprise à la hausse suites aux conclusions de certaines études.

Vous aussi, soyez heureux !

✔    Les 7 secrets du bonheur

✔    Fiche pratique pour s'entrainer

🎁    Gratuit : Challenge 30 jours pour être heureux (valeur 39€)

Commander l'eBook !

L’argent fait le bonheur : Les limites

Si ces chiffres vous semblent excessifs ou contradictoires, n’oubliez pas qu’il existe des différences en fonctions des individus et des endroits ou ils résident. En outre, l’effet de comparaison sociale a un impact évolutif entre bonheur et niveau de revenu.

En outre, il ne concerne pas seulement le gain financier et le bonheur de vivre, mais aussi le niveau d’éducation, les relations sociales et divers autres facteurs. De plus, cela fonctionne, car elle permet de se comparer à des personnes de la vie réelle que l’on connaît. Selon ce principe, plus les salaires sont élevés dans un pays donné, plus les gens vivent leur vie en fonction de ce que gagnent les autres dans ce même pays. Cela expliquerait, en partie, pourquoi des salaires plus élevés sont nécessaires dans les pays riches pour atteindre un certain niveau de bonheur qui ne dépend pas de la situation financière de chacun.

En revanche, plus on accorde une grande importance à la réussite économique, plus on est enclin à faire des comparaisons. Il en résulte une augmentation du facteur de stress. Par conséquent, paradoxalement, plus l’argent est essentiel pour un individu, moins celui-ci en retirera de plaisir et de bonheur.

 

L'argent fait le bonheur

 

L’argent et ses effets néfastes

En réfléchissant un peu, on peut se demander pourquoi le bonheur ne continue pas à augmenter après avoir atteint un certain seuil. Selon les chercheurs, la saturation du lien entre l’argent et le bonheur serait causée par le fait qu’à partir d’un certain seuil. Les effets d’un revenu supplémentaire, tels que la charge de travail, les responsabilités et les heures supplémentaires l’emporteraient sur les avantages que l’on pourrait tirer de l’augmentation du revenu.

Tout cela peut restreindre considérablement les possibilités de vivre des expériences agréables tout en augmentant l’anxiété de la personne. Mais attention, car ces conséquences négatives ne semblent pas s’atténuer. Elles progressent dans l’autre sens, jusqu’à ce que les bénéfices associés à des revenus plus élevés commencent à l’emporter sur les bénéfices associés à des revenus plus faibles.

Par conséquent, il est clair que même si le bonheur peut être mieux perçu par l’utilisation de l’argent, il y a un prix à payer pour cela. C’est particulièrement vrai lorsque l’on a confortablement dépassé la satisfaction de ses besoins les plus fondamentaux. En outre, ceux qui dépassent la limite ne pourront pas accroître leur capacité à faire des choses qui sont importantes pour améliorer leur confort en passant du temps en famille par exemple. En tout cas, c’est en partie à cause de l’argent gagné en travaillant plus qu’ils passeront moins de temps à faire ce qui est essentiel et à rester zen face à certains évènements.

Toutefois, on constate qu’après avoir franchi le lien maximal entre argent et bonheur, l’épanouissement aurait tendance à diminuer plutôt qu’à augmenter avec plus de revenus. Aussi simple que cela, gagner beaucoup plus est une sorte de cercle vicieux.

L’argent fait le bonheur : Faut-il privilégier des expériences plutôt que des objets ?

La première règle est essentielle, pour faire le meilleur usage de son argent est d’accumuler des expériences plutôt que des biens matériels. L’inconvénient majeur de l’achat de choses est que l’on peut rapidement trouver ailleurs des alternatives meilleures, plus grandes et plus chères. Si c’était là votre principale raison d’acheter, l’excitation initiale laisserait rapidement place à la déception.

Nombreux sont ceux qui ont fait l’acquisition d’une superbe villa avec piscine après avoir fait preuve d’une grande quantité de travail. Il existe de nombreuses raisons à cela, notamment des facteurs culturels, sociétaux et familiaux. Malgré cela, rien ne prouve que l’achat d’une maison augmente le bonheur d’une personne. Au contraire, il a été démontré qu’il le diminue dans certains cas.

Après avoir éprouvé le plaisir immédiat d’acquérir quelque chose, on s’y habitue et on acquiert le prochain article sur sa liste de courses.

Lorsque vous achetez une expérience telle qu’un voyage, vous entrez dans une toute autre dynamique.

De plus, toutes les recherches indiquent que, si l’on mesure le bonheur après coup, le voyage est le meilleur investissement que vous puissiez faire dans votre vie, mesuré en unités de bonheur par rapport à l’argent dépensé.

La raison en est simple. Vous aurez des souvenirs inestimables pour le reste de votre vie, ce qu’aucune technologie sur la planète ne peut vous offrir.

Vous aussi, soyez heureux !

✔    Les 7 secrets du bonheur

✔    Fiche pratique pour s'entrainer

🎁    Gratuit : Challenge 30 jours pour être heureux (valeur 39€)

Commander l'eBook !

Profitez au maximum de la vie

L’achat d’expériences présente l’avantage supplémentaire d’apporter plus de bonheur avant même que les expériences ne soient vécues. En effet, pour reprendre l’exemple d’un voyage, une part importante du plaisir provient du temps passé à planifier et à préparer le voyage.

En raison de la façon dont les humains réfléchissent, l’anticipation d’un événement peut être une plus grande source de bonheur que l’événement lui-même.

Il n’y a pas que les voyages qui peuvent vous faire vivre des expériences mémorables, mais toutes celles dont vous vous souviendrez longtemps. Il peut s’agir d’un repas dans un restaurant ou d’un concert.

Alors pour répondre à la question de savoir si l’argent fait le bonheur, c’est vrai jusqu’à une certaine limite. Mais cela peut aussi être faux, car certaines personnes vivent très bien le fait d’être riche. Mais dans les deux cas, l’important est de savoir se faire plaisir avec ce que l’on a.

Et comme dirait l’expression, il vaut mieux rire dans une chaumière que pleurer dans un château. Mais à l’inverse, il se dit aussi que l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue.

Qu’est-ce que l’effet de comparaison sociale ?

C’est un processus cognitif qui consiste à s’évaluer soi-même en se comparant aux autres.

Faut-il être riche pour être heureux ?

Non, du moment qu’on a la possibilité de se faire plaisir, cela contribue au bonheur.

Faut-il travailler beaucoup pour être heureux ?

Non pas forcément, il suffit juste de trouver le juste milieu.

Vous aussi, soyez heureux !

✔    Les 7 secrets du bonheur

✔    Fiche pratique pour s'entrainer

🎁    Gratuit : Challenge 30 jours pour être heureux (valeur 39€)

Commander l'eBook !

Notez cet article !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *